miglimpo - à genève, du détail, du sens et de l'engagement

News for juin 2008

La politique, ça continue cette semaine!

Cette semaine qui vient de s’écouler fût longue en politique. Mercredi, j’ai en effet présidé la première assemblée générale des Verts ville de Genève depuis mon élection. Un moment important pour le comité, puisque nous présentions une initiative populaire municipale en préparation depuis plusieurs mois. Un cinquantaine de personnes y ont assisté et ont accepté à l’unanimité de la lancer fin août/début septembre. L’idée de cette initiative est de créer 200 zones piétonnes à Genève à proximité d’endroits où se trouvent des personnes fragiles (écoles, hôpitaux, EMS, lieux d’enseignement, etc.).

J’ai été surpris de voir cette information autant relayée par la presse. J’ai été contacté par de nombreux médias et ai expliqué notre démarche politique. Notre initiative ne laisse personne indifférent. Ce sont nos partenaires « naturels » que je compte rencontrer ces prochaines semaines afin de voir s’ils souhaitent nous rejoindre sur ce combat. Au vu des réponses de M. Lathion (PDC) et de Simon Brandt (PRD) dans la Tribune de Genève, je compte également ouvrir la discussion avec leurs partis respectifs. Les Libéraux fidèles à eux-mêmes trouvent toutes les excuses possibles à chaque fois que l’on parle de zones piétonnes (« ce sont des coupe-gorges » a même dit Alexis Barbey).

Invité à Genève à Chaud, je me suis également emporté contre le président du TCS qui est revenu avec son concept flou de « complémentarité des modes de transports », une manière de dire que le TCS défend systématiquement la voiture dans un contexte politique où les pouvoirs publics essayent de développer les transports publics, les mobilités douces, etc.

Jeudi, j’ai eu la chance énorme de devenir tonton. Ma soeur a en effet accouché de Mattéo.

Demain lundi, je prête serment au Conseil municipal, suite à la démission d’Anne Pictet! Cette nouvelle expérience politique en ville de Genève sera sans aucun doute bien différente de celle de Corsier où j’ai eu la chance de siéger au Conseil municipal en 2003 et 2004!

L’Euro 2008 est désormais bien là.

Malgré mes origines portugaises, je ne suis pas un fan de football. Je regarde quelques matchs importants quand l’occasion se présente.

La folie Euro 2008 est arrivée à Genève d’un coup. Me promenant il y a deux semaines, je trouvais qu’on ne pouvait pas présager qu’un des événements les plus suivis dans le monde aurait lieu dans la Cité de Calvin 14 jours plus tard. Il n’y avait pas vraiment de touristes, pas vraiment d’affiches, pas vraiment de drapeaux, la Plaine de Plainpalais qui devait recevoir la Fan Zone quelques jours plus tard ressemblait à un vaste chantier.

Les choses ont bien changé depuis: les drapeaux ont envahi la Ville, les campeurs du Bout-du-Monde se promènent en bande à travers la Ville, le ballon de foot géant est revenu flotter au-dessus du Jet d’Eau, la Plaine de Plainpalais est métamorphosée.

Je suis allé à l’inauguration du Fan Village (au Bout-du-Monde) hier soir question de me sentir dans le bain. Il y avait plein de politiques, plein de médias, plein de jeunes en costard, le tout dans une ambiance très genevo-genevoise. Je me suis dit que cette inauguration était le lieu où les Genevois avait décidé de se gargariser du succès médiatique de l’opération. Le discours de Mark Müller m’en donna la confirmation, puisqu’il arriva à parler de tous ses grands projets architecturaux (comprenez La Praille – Acacias – Vernets). Si sa supervision est la même que pour le ballon géant du jet d’eau, il n’est pas impossible que son gratte-ciel se couche assez rapidement de la Place de l’Etoile à Unimail.

Certaines n’avaient visiblement pas pensé que le Bout-du-Monde (ils n’y étaient visiblement jamais allés) risquait d’être complètement détrempé. Non, il ne s’agissait pas d’un de ces apéritifs à l’aéroport où la moquette par terre sent bon le neuf et où les petits fours aux crevettes et aux avocats sortent en permanence des cuisines. Malheureusement, la seule chose qui était bel et bien présente et tombait en abondance, c’était la pluie. Je vous laisse imaginer la boue qui va avec et son effet sur les chaussures Prada ou Hermès après un petit passage dans cette soupe.

Et oui! Ce n’est pas parce que l’euro 2008 est organisé à Genève par un libéral et un radical qu’il en devient pour autant du golf.

Posted: juin 7th, 2008
Categories: Quotidien
Tags: , , , , , ,
Comments: 1 Comment.