News for janvier 2016

Corée du Nord: les villes romandes seraient rayées de la carte

Il est pour l’heure difficile d’en savoir davantage sur l’essai nucléaire souterrain nord-coréen du 6 janvier 2016. La télévision officielle a annoncé que la Corée du Nord avait fait exploser une bombe H miniaturisée. Un séisme de magnitude de 4,9 à 5,1 sur l’échelle de Richter a été enregistré dans la zone d’essais, environ la même puissance que le précédent test de 2013.

Même si le succès de cet essai est mis en doute notamment par les Etats-Unis ou encore certains experts qui parlent d’un possible essai d’une bombe à fission dopée, l’escalade armée de la Corée du Nord semble inexorable et a de quoi inquiéter toute la région ou même la planète.  Les protestations ont été unanimes, de la Chine, l’alliée traditionnelle de la Corée du Nord aux Etats-Unis, l’ennemi juré depuis 1953 avec la fin de la guerre de Corée.

La Corée du Nord, c’est loin… mais

La distance kilométrique aidant, les Européens ne considèrent pas ce pays comme un danger important. Pourtant si l’on essaie de transposer cet essai aux villes romandes, grâce à l’aide du site nukemap (du chercheur Alex Wellerstein, professeur assistant en Etudes de Sciences et Technologie à l’Institut de Technologie du New Jersey) et que l’on utilise les données de l’essai similaire de 2013 (~10 kilotonnes également), on constate que les villes romandes seraient entièrement rasées de la carte avec une explosion d’une telle intensité (le centre-ville de Genève et de Lausanne ou encore la majorité du Grand Fribourg).

Les morts se compteraient en dizaine de milliers et le nombre de blessés serait considérable (47’000 morts à Genève et plus de 100’000 blessés).

Cela fait froid dans le dos!

 

Posted: janvier 7th, 2016
Categories: Genève, Politique, Suisse
Tags: , , , , ,
Comments: No Comments.