News for the ‘Quotidien’ Category

Voir Genève et courir

Je n’ai jamais été très sportif, vraiment pas. Ce n’est que depuis l’été 2015 que j’ai commencé à courir régulièrement. Cette nouvelle passion est surtout liée à l’envie de se s’écarter, le temps d’une course de 45 minutes, de tous ces objets connectés qui hantent notre quotidien. La course est un moment égoïste où l’on pense à soi, où nos pensées laissent libre cours à l’imagination.

Au mois de mai 2016, j’ai décidé d’allier ces courses à mon envie de connaître l’ensemble du territoire genevois, au travers de ses zones urbaines, de sa campagne, de ses villes et de ses villages. Le principe était clair: visiter l’ensemble des communes du Canton de Genève. L’aller s’est fait systématiquement depuis Le Lignon (où je vis) à la course (ou plus rarement en marchant dans les moments de repos) et le retour se faisait en transports publics. J’ai également pu parfois visiter plusieurs communes le même jour en organisant le trajet au préalable.

Entre les mois de mai et de juin, j’ai ainsi couru près de 202 kilomètres à travers le Canton de Genève.

Retrouvez toutes les photos dans l’album Facebook (public) qui récapitule mon passage à travers l’ensemble des communes du Canton de Genève.

course-geneve

Posted: juillet 13th, 2016
Categories: Genève, Quotidien
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.

Toutes les familles méritent d’être célébrées!

A l’occasion de la Journée internationale pour l’égalité des familles, parents, enfants, ados, grands-parents, parrains, marraines, proches aidant-e-s, ami-e-s, de 0 à 99 ans, sont invité-e-s à célébrer ensemble lors de Familles en Fête la diversité familiale autour d’activités ludiques et créatives, parce que chaque famille est unique et mérite d’être célébrée.

L’association 360-groupe Homoparents, l’association faîtière Familles arc-en-ciel, l’association Bloom and Boom et l’Ecole des parents organisent cette journée Familles en fête à Genève le samedi 30 avril de 11h à 18h30 à l’Ecole Active (Route de Malagnou 39bis) qui a pour objectif de sensibiliser les uns et les autres aux problématiques rencontrées selon les structures familiales ou les contextes sociaux et juridiques.

Cette journée se fait en partenariat avec la Ville de Genève et plusieurs associations et institutions travaillant avec les familles.

Au programme

Création de plusieurs grandes peintures participatives; construction de maquettes pour les enfants; atelier d’initiation au récit; contes; gym intergénérationnelle, rallye pour petit-e-s et grand-e-s et bien plus encore.

Genève sa gueule, projet de la Ville de Genève, qui fait beaucoup parler de lui en ce moment, sera en outre présent pour capturer les portraits de cette diversité familiale de 12h à 15h

Découvrez le programme dans son intégralité et toutes les informations pratiques sur le site internet: http://www.familles-en-fete.ch

Des moments seront également prévus pendant la journée pour permettre aux familles et aux professionnel-le-s travaillant avec la jeunesse et les familles d’échanger sur les enjeux, les difficultés, les questionnements et les besoins des familles grâce à un dispositif d’échanges mis à disposition par l’association Bloom and Boom.

Programme et plus d’informations sur cette journée…

Posted: avril 5th, 2016
Categories: Bons plans, Quotidien
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.

Pourquoi dit-on « un renversé » en Suisse romande pour un café au lait?

Il suffit d’aller en France Voisine, à quelques kilomètres à peine de la Suisse, et de demander un (café) renversé pour se rendre compte du nom cocasse donné au café au lait en Romandie. De Genève à Fribourg ou encore de Délémont à Sion, comme vous le savez, on ne vous renversera pas votre boisson chaude dessus. On préparera un café long auquel on vous ajoutera du lait (renversé clair ou foncé). Mais finalement pourquoi ce nom original?

La réponse n’est pas si facile à trouver. Les variations de nom pour le café changent certes beaucoup d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre même parfois. Pourtant, si l’on compare le nom donné au café au lait dans les régions adjacentes de la Suisse romande, on voit très vite que le renversé ne trouve aucune origine chez nos voisins les plus proches.

Suisse alémanique: Schale
France: Café au lait
Italien: Caffè latte
Allemagne: Milchkaffee
Autriche: Kaffee Melange

On trouve néanmoins des ressemblances avec le nom donné au café au lait aux Pays-Bas et à plus rarement à Vienne:

Pays-Bas: Koffie verkeerd
Vienne: Kaffee Verkerhrt

Verkehrt (herum) signifie « inversé, à l’envers » dans ces deux langues.

Dans ces (cafés) renversés, l’explication est toujours la même: le renversé est un café au lait où les proportions lait-café sont … renversées/inversées justement, soit 60% de lait pour 40% de café. En Suisse romande, cette proportion n’est évidemment pas toujours respectée de même que la préparation mentionnée dans le glossaire romand. Ce dernier estime en effet que le café doit être versé dans le lait et pas l’inverse!

Quant à savoir pourquoi ce terme a été importé en Suisse… Selon le site lexiconplanet, la première attestation du terme date de 1968. Il semble s’agir d’un calque de l’allemand Kaffee verkehrt, mais comme ce terme est inexistant en Suisse alémanique,nous ne saurons pas comment et pourquoi il a été importé en Suisse romande.

 

 

Posted: mars 25th, 2016
Categories: Genève, Quotidien, Suisse
Tags: , , ,
Comments: 1 Comment.

Femmes: demander l’égalité et avoir systématiquement moins.

Une photo du G20 où tous les hommes ont été enlevés / photoshoppés.Mon engagement politique a toujours été guidé par l’inclusion dans la société plutôt que par l’exclusion. De toutes et de tous. Femmes ou pas.

J’ai toujours été contre les quotas. J’ai toujours été contre les mesures de discrimination positive pensant que le principe d’inclusion qui me tenait à cœur, guidé par davantage de liberté et de choix, allait finalement l’emporter. J’ai toujours trouvé idiot le fait qu’on appelle à « voter femmes », alors même que certaines d’entre elles tiennent des positions diamétralement opposées aux miennes. J’ai toujours cru que l’égalité des chances entre les hommes et les femmes s’établirait naturellement et serait plus forte que des règles imposées sur le papier mais qui en fin de compte serait sans sincérité réelle. Je me suis toujours dit que l’égalité des femmes et des hommes n’était plus du tout une question chez les jeunes de mon âge et que le remplacement des générations verrait l’avènement d’une société plus juste et moins discriminatoire.
J’ai cru à tout ça.

Je ne compare pas ici la place de la femme dans les années 60 à celle des années 2010, bien entendu. Mais force est de constater dans ma petite vie qui a commencé en 1981, les choses n’ont que trop peu évolué. Les avancées sont si timides qu’il suffit d’un seul petit recul pour anéantir tous les progrès que j’ai eu l’impression de vivre.

Le nombre de femmes élues en Suisse ne cesse de reculer, les propos sur la place des femmes pullulent dans les médias, le congé paternité (essentiel pour plus d’égalité) fait du surplace dans notre pays, l’avortement a été remis en cause dans plusieurs pays (Espagne, Portugal, Suisse), l’égalité salariale n’est de loin pas acquise, etc.

Oui, désormais, j’ai envie que les choses aillent plus vite car c’est une évidence, une nécessité. Les paramètres sont si nombreux (économiques, politiques et sociétaux) et la tâche est donc si grande qu’elle en paraît désespérante. La solution ne viendra pas de la société, elle viendra de politiques courageuses qui sauront créer un cadre légal favorable à l’égalité.

Oui, désormais, je demanderai plus pour les femmes car je sais qu’elles auront systématiquement moins de la société.

Posted: mars 8th, 2016
Categories: Politique, Quotidien
Tags: , ,
Comments: No Comments.

Alors l’art, c’est le pompon!

Le « PomPom Mirror » de l’artiste Daniel Rozin est un miroir surprenant qui reflète les images environnantes au moyen de pompons blancs et noirs. Vous n’avez peut-être jamais eu autant envie d’enlacer et de toucher un miroir.

Daniel Rozin est un artiste d’origine israélienne travaillant spécifiquement autour de l’interactif et digital. Ses œuvres et installations sont connues pour leurs interactions avec leur environnement, selon la présence ou la position du spectateur. Dans la plupart des cas, le spectateur devient lui-même tout ou partie de l’oeuvre. Le spectateur joue ainsi un rôle actif dans la création même de l’objet artistique. Même si la technologie est très présente dans ses œuvres, elle n’est que très rarement visible.

Posted: décembre 30th, 2015
Categories: Fun, Quotidien
Tags: ,
Comments: No Comments.