miglimpo - à genève, du détail, du sens et de l'engagement

News for the ‘Genève’ Category

Ces touristes n’ont pas aimé Genève et le font savoir sur internet!

Genève est une ville touristique. Alors que l’écrasante majorité des touristes apprécient notre ville, son lac, sa tranquillité, certains en revanche ont détesté leur visite dans la cité du bout du lac. Et ils sont bien décidés à le faire savoir sur internet et sur les réseaux sociaux.

Il suffit de se rendre sur des sites tels que Trip Advisor ou sur les commentaires de Google Maps pour trouver des perles. Les prix élevés en Suisse sont souvent pointés du doigt, mais certains touristes, après avoir été abreuvés d’image d’Epinal de notre ville, se montrent en revanche déçus de la réalité.

Monument par monument, je vous propose de visiter notre ville avec d’autres yeux, à savoir ceux des touristes qui ont décidé que Genève n’était pas une ville qui méritait pas le détour.

Le Lac Léman

« Les cygnes nageaient au milieu des déchets »
Le lac avait plein de verre et de déchets flottants et il n’y a aucun WC public. Il y a tellement de beaux lacs dans le monde. Si vous pensez que celui-ci est beau, c’est que vous n’avez jamais vu de lac avant.
Adam, Vancouver (trip advisor)

« Nul »
C est un lac moche, rien de particulier, rien de beau et rien d’impressionnant. Les lacs d’Evian et d’Annecy sont plus beaux. A oublier.
Victor, France (trip advisor)

La Cathédrale Saint-Pierre

« à fuir »
Je vous déconseille d’y aller, c’est une perte de temps. En plus de cela, c’est un quartier mal fréquenté.
Jason, France (trip advisor)

« Tu ne perdras rien »
Elle n’est pas spécialement belle. Monter sur la tour coûte 5 ou 6 francs et la vue n’est pas aussi impressionnante que celle de Zurich ou de Berne. Regarde la depuis dehors, c’est suffisant.
Fatima, Espagne (trip advisor)

« Décoration très pauvre »
Si tu es habitué à voir des églises décorées, tu trouveras que les églises en Suisse n’ont rien à voir.
Lisandra, Portugal (trip advisor)

Le Jet d’eau

« Consterné »
Je lis les commentaires et je suis étonné, je le vois en ce moment-même et je suis consterné: Comment peut-on trouver beau un simple jet d’eau, d’autant plus quand il est le symbole d’une ville? Il faut vraiment que cette ville n’ait vraiment rien à offrir d’autre. Ville anonyme, un peu sale et négligente.
Mario, Italie (trip advisor)

« Un jet d’eau… comme c’est intéressant!!! »
J’en ai vu des meilleurs dans n’importe quel centre commercial de Madrid.
Javier, Munich (trip advisor)

« Bof »
Je ne sais même pas pourquoi ça existe.
Karl, Allemagne (trip advisor)

« La vraie chose est décevante »
On est mieux de continuer à vénérer le Jet d’eau à partir des vidéos publicitaires et touristiques. La vraie chose est décevante.
Inconnu, Montréal (trip advisor)

Le Mur des Réformateurs

« Mauvais point »
mur-des-reformateurs-trip-advisorJ’espère qu’en d’autres occasions, ces tentes ne sont pas toujours là.
Eugenio, Espagne

« Aucun intérêt »
Ces statues sont austères et laides… Ceci dit, elle sont bien le symbole du protestantisme: froid, statique, lourd, triste, sans personnalité.
Inconnu, France

ONU

« Payer pour visiter des bureaux »
Pas grand chose à dire… Vous paierez l’entrée pour avoir le plaisir de visiter les bureaux où des gens travaillent.
Lilly, Royaume-Uni

« Visite annulée »
Certains touristes asiatiques étaient près de pleurer. Heureusement, le Musée de la croix rouge est juste en face.
Inconnu, Vaud

Tour du Molard

« Une tour dans une rue »
Un truc devant lequel tu passes en allant ailleurs.
Inconnu, Dublin

Horloge fleurie

« On s’y ennuie beaucoup »
Nous avons du mal à croire que beaucoup de gens la prennent en photo. On peut trouver mieux chez Interflora.
John, Royaume-Uni

« Très surfait »
Maintenant que chaque rond point est décoré d’une « oeuvre d’art giratoire », cela n’a plus grand intérêt.
Delphine, France

Posted: octobre 5th, 2016
Categories: Genève
Tags: , , , ,
Comments: 5 Comments.

Voir Genève et courir

Je n’ai jamais été très sportif, vraiment pas. Ce n’est que depuis l’été 2015 que j’ai commencé à courir régulièrement. Cette nouvelle passion est surtout liée à l’envie de se s’écarter, le temps d’une course de 45 minutes, de tous ces objets connectés qui hantent notre quotidien. La course est un moment égoïste où l’on pense à soi, où nos pensées laissent libre cours à l’imagination.

Au mois de mai 2016, j’ai décidé d’allier ces courses à mon envie de connaître l’ensemble du territoire genevois, au travers de ses zones urbaines, de sa campagne, de ses villes et de ses villages. Le principe était clair: visiter l’ensemble des communes du Canton de Genève. L’aller s’est fait systématiquement depuis Le Lignon (où je vis) à la course (ou plus rarement en marchant dans les moments de repos) et le retour se faisait en transports publics. J’ai également pu parfois visiter plusieurs communes le même jour en organisant le trajet au préalable.

Entre les mois de mai et de juin, j’ai ainsi couru près de 202 kilomètres à travers le Canton de Genève.

Retrouvez toutes les photos dans l’album Facebook (public) qui récapitule mon passage à travers l’ensemble des communes du Canton de Genève.

course-geneve

Posted: juillet 13th, 2016
Categories: Genève, Quotidien
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.

L’incendie de Fort McMurray à l’échelle lémanique

L’incendie de Fort McMurray au Canada est hors de contrôle. Les proportions que cette catastrophe naturelle a prise sont incroyables: 161’000 hectares brûlés, près de 100’000 personnes évacuées qui ne pourront rentrer chez elles que dans plusieurs semaines, voir des mois. Le brasier pourrait doubler de taille d’ici quelques jours. L’Etat d’Alberta qui subit depuis des décennies l’exploitation pétrolière au travers de ses sables bitumineux, fait face cette fois-ci à un défi qu’elle n’arrivera à relever que grâce au soutien des éléments naturels (la pluie et une accalmie des vents) qu’il a jusqu’ici méprisée. L’ironie du sort.

Cet incendie transposé à l’échelle romande fait froid dans le dos. Les 1610 kilomètres carrés qui ont déjà brûlé, représentent une surface équivalente au Canton de Genève et à une grande partie du Bassin lémanique vaudois. Une évacuation similaire chez nous concernerait donc près d’un million de personnes.

fortmcmurray_-bassin-lemanique

Posted: mai 9th, 2016
Categories: Genève
Tags: , , , , , ,
Comments: No Comments.

Pourquoi dit-on « un renversé » en Suisse romande pour un café au lait?

Il suffit d’aller en France Voisine, à quelques kilomètres à peine de la Suisse, et de demander un (café) renversé pour se rendre compte du nom cocasse donné au café au lait en Romandie. De Genève à Fribourg ou encore de Délémont à Sion, comme vous le savez, on ne vous renversera pas votre boisson chaude dessus. On préparera un café long auquel on vous ajoutera du lait (renversé clair ou foncé). Mais finalement pourquoi ce nom original?

La réponse n’est pas si facile à trouver. Les variations de nom pour le café changent certes beaucoup d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre même parfois. Pourtant, si l’on compare le nom donné au café au lait dans les régions adjacentes de la Suisse romande, on voit très vite que le renversé ne trouve aucune origine chez nos voisins les plus proches.

Suisse alémanique: Schale
France: Café au lait
Italien: Caffè latte
Allemagne: Milchkaffee
Autriche: Kaffee Melange

On trouve néanmoins des ressemblances avec le nom donné au café au lait aux Pays-Bas et à plus rarement à Vienne:

Pays-Bas: Koffie verkeerd
Vienne: Kaffee Verkerhrt

Verkehrt (herum) signifie « inversé, à l’envers » dans ces deux langues.

Dans ces (cafés) renversés, l’explication est toujours la même: le renversé est un café au lait où les proportions lait-café sont … renversées/inversées justement, soit 60% de lait pour 40% de café. En Suisse romande, cette proportion n’est évidemment pas toujours respectée de même que la préparation mentionnée dans le glossaire romand. Ce dernier estime en effet que le café doit être versé dans le lait et pas l’inverse!

Quant à savoir pourquoi ce terme a été importé en Suisse… Selon le site lexiconplanet, la première attestation du terme date de 1968. Il semble s’agir d’un calque de l’allemand Kaffee verkehrt, mais comme ce terme est inexistant en Suisse alémanique,nous ne saurons pas comment et pourquoi il a été importé en Suisse romande.

 

 

Posted: mars 25th, 2016
Categories: Genève, Quotidien, Suisse
Tags: , , ,
Comments: 1 Comment.

Très Alp’ain Genève

Quand un réseau de boulangeries savoyardes fait le chemin inverse de la frontière et s’installe à Genève, c’est rare et il faut le souligner. Cela donne Très Alp’ain Genève, une boulangerie – ou plutôt « un créateur de gourmandises » – avec des produits que l’on retrouve plus souvent de l’autre côté de la frontière qu’en Suisse.

Oui, il y a une vie matinale en dehors du traditionnel escargot à la vanille et le croissant complet. Très Alp’ain propose de nombreux gâteaux, dont un gâteau de savoir, des salades, des sandwichs, des tartelettes diverses et variées, des meringues, des brioches au chocolat, etc. La boulangerie s’est installée entre les Grottes et la Servette, à l’endroit même où se trouvait auparavant une pizzeria brésilienne.

4.90 chf, c’est le prix de la formule petit-déjeuner. Pour ce prix, vous avez le droit à un renversé, un petit verre de jus d’orange frais (!) et surtout un excellent croissant ou pain au chocolat. Pour être totalement honnête, je suis rarement satisfait par la qualité des pains au chocolat en Suisse: il manque soit un goût de beurre, soit du croustillant, soit les deux d’ailleurs. Le pain au chocolat de Très Alp’ain était tout à fait convenable et répondait enfin à ces exigences.

Avec l’hepia – l’école d’ingénieurs – juste à côté, l’endroit offre des sandwichs divers aux étudiants qui y viennent en nombre le matin, ainsi que des bruschettas (16.90 chf)  et des salades (18 chf) pour midi. Des formules à emporter sont proposées où le prix est quasiment divisé par deux par rapport au prix sur place. La salade du jour à 17.90 est offerte avec un café.

L’endroit propose également des brunchs le samedi et dimanche pour 24.90 chf. Je ne les ai pas vu et vous ferait peut-être un retour un jour!

Un lieu populaire, à proximité des Grottes, un quartier qui manquait jusque là d’une boulangerie agréable pour se retrouver le matin.

TrèsAlp’ain Geneve
Adresse : Rue de la Servette 31, 1201 Genève
Téléphone :022 910 47 60
Horaires : Ouvert aujourd’hui · 06:00–20:00

Posted: mars 23rd, 2016
Categories: Bons plans, Genève
Tags: , , , , , , ,
Comments: No Comments.