Moura: ici, c’est vraiment l’Alentejo!

J’ai passé toute cette semaine à Moura, la ville dont est originaire ma famille. J’ai pu voir mes grands-parents qui m’ont arrosé de fruits et de légumes de leur jardin durant toute la semaine: courgettes, pommes de terre, prunes, carottes, oignons, etc. Bref une abondance de légumes à chaque repas que Marie-Pierre Theubet, une amie diétiticienne, aurait sans aucun doute approuvé.


Une vue générale de Moura, avec son château en arrière-plan.

Je me suis également rendu à la foire mensuelle. Rien à voir avec le marché que je connaissais alors petit à Corsier: très peu de nourritures, beaucoup d’habits et beaucoup de monde aussi. En général, le scénario est toujours le même: les gitans vendent leurs produits, les personnes âgées font 3 kilomètres à pied pour se rendre à la Foire (dans un endroit peu accessible), tout le monde négocie, tout le monde ressort en considérant qu’il a fait une bonne affaire. Dans les produits étranges dont je me méfierais: 5 litres d’huile d’olive à 8 euros, des chaussures en cuir à 5 euros. Ma grand-mère a quant à elle acheté un énorme fromage à 6 euros qui ressemble davantage à du plastique qu’à un produit lacté. J’ai goûté et je vous confirme.

Ce matin, départ pour l’Algarve!

Posted: juillet 9th, 2007
Categories: Portugal, Quotidien, Voyage
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.