Le PLR a choisi ses candidats officiels

Si le choix du PLR de présenter Didier Burkhalter est logique, celui de Christian Lüscher est plus étonnant. En temps de mariage, Monsieur Radical montre sa bienveillance à l’égard de Madame Libérale. Il est surprenant que la candidature de Pascal Broulis n’ait pas été retenue. Le président du Conseil d’Etat vaudois avait tous les atouts de son côté pour représenter le troisième canton le plus peuplé de Suisse. Son expérience de gestionnaire n’était d’ailleurs contestée par aucun parti. Du côté vaudois, tout n’est pas perdu grâce à la tradition qui veut que les membres de l’exécutif suisse ne proviennent jamais du même Canton: la porte du Conseil Fédéral est maintenant grande ouverte pour Pierre-Yves Maillard qui pourrait profiter du départ Micheline Calmy-Rey. Mais jusqu’à la désignation du successeur de Pascal Couchepin, le chemin est encore bien long et une surprise du côté PDC ou même UDC n’est pas à exclure.