Posts Tagged ‘Allemagne’

Hambourg, currywurst et frikadellen

Quand j’ai quitté Berlin il y a trois jours, j’étais assez inquiet de mon séjour à Hambourg. La « Freie und Hanseatische Stadt » n’a pas bonne réputation. Les Européens, quand ils savent qu’elle existe, la voient comme une ville moche, sans intérêt, froide. Mon choix s’était porté sur Hambourg pour des raisons géographiques car je cherchais une ville que je ne connaissais pas encore, entre Berlin et Bruxelles.

En arrivant, j’ai donc été surpris: le peu d’immeubles qui sont restés debout après la deuxième guerre mondiale sont opulents, démontrant ainsi bien que la ville est également le land le plus riche d’Allemagne. L’architecture récente est incroyable: moderne, sobre, mais très convenue. La ville est « moins trash » que Berlin. Il règne à Hambourg une ambiance aseptisée, un mélange entre l’abondance de Genève (il y a également un lac) et la perfection qui transparaît de Stockholm (architecture nordique). La Reeperbanh (le plus grand « red light district » d’Europe) est un défouloir pour les gens de Hambourg.

Entre ses grattes-ciels modernes, ses multiples immeubles de brique rouge, sa fernsehturm démodée et le territoire immense sur lequel elle s’étend, Hambourg a également quelque chose de nord-américain. J’ai passablement marché et ai décidé de louer un vélo pour essayer de m’approprier l’ensemble de la ville. Une journée agréable à sortir du centre-ville pour voir les quartiers un peu plus excentrés. Hambourg possède par exemple une promenade incroyable au bord de l’Elbe d’où il est possible de voir le flou au loin des grues du port. Magnifique. Je me rends compte maintenant que j’ai pris beaucoup trop de photos: forcément, en étant seul, j’avais envie de communiquer à quelqu’un/quelque chose ce que je vivais ou voyais.

La vie est plus chère à Hambourg qu’à Berlin, de sorte que cette fois-ci, j’ai misé sur une « véritable » auberge de jeunesse, assez excentrée. J’ai logé dans un dortoir de 8 personnes. Les parcours de mes « collocs » étaient toujours aussi originaux: une médecin berlinoise en congrès, une colognoise allant voir un match de foot, un mexicain postulant dans une haute-école, une munichoise qui cherche un appartement et enfin un serial-killer en devenir. Malgré les ronflements nocturnes et les réveils qui sonnent à 7h30, l’ambiance était décontractée et j’ai pu faire plus de connaissance ici qu’à Berlin. Je ne sais jamais dans quelle mesure je dois demander le contact des personnes que je rencontre: dans le doute, je m’abstiens la plupart du temps. L’auberge de jeunesse a été envahie durant mon séjour par des écoliers allemands, puis par une troupe d’Anglais que j’ai pu entendre toute la nuit et croiser à 8h en train de boire de la bière dans le lobby.

J’ai également été pour la première fois me faire raser « à l’ancienne » chez un barbier: je me demande encore pourquoi je n’y vais jamais pensé jusqu’ici. Je vous épargne également le nombre de choses horribles que j’ai pu manger à Hambourg et à Berlin: toutes ces échoppes au milieu des rues d’où se dégage une odeur de friture, attirent toujours ma curiosité de voyageur qui n’a pas forcément envie de se poser dans un restaurant seul: entre les frikadellen, les krakauers, les curry-wursts, je suis bon public pour manger des protéines de viande allemande, jusqu’à en être écœuré.

« L’Allemagne, ça va un moment » ai-je écrit à quelqu’un hier. J’ai regretté ce message, car j’affectionne ce pays. Contrairement aux francophones ou aux anglophones d’Europe, les germanophones n’ont pas de capitale comme Paris ou Londres. C’est peut-être pour cette raison que dans une aucune ville que j’ai pu visiter, il n’y a ce type de sentiment supérieur et parfois suffisant. Plus j’y viens et plus je reste persuadé que l’Allemagne est vraiment un pays à connaître!

PS: Je mettrai tout bientôt en ligne des photos de cette première semaine sur Facebook. Je vous communiquerai le lien public pour toutes celles et ceux qui n’ont pas Facebook.

Posted: février 26th, 2011
Categories: Voyage
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.

Elections dans le land de la Hesse

En pleine crise économique, nombreuses sont les régions à se demander quelles seront les nouvelles majorités politiques choisies par les électrices et les électeurs. Certains disent que la gauche sortira renforcée, d’autres parient sur la droite nationaliste…

La Hesse est un Land allemand de 5 millions d’habitants, un des plus riches d’Allemagne où se situent notamment les villes de Francfort (centre financier) et Wiesbaden (capitale administrative du Land) a connu des élections hier. Les résultats sont surprenants et la presse a surtout relayé l’effondrement historique des Socialistes. Voici les résultats en détail:

CDU (Conservateurs):  37,2% (+0.4%)
SPD  (Socialistes): 23,7% (-13.0%)
FDP (Libéraux): 16,2% (+6.8%)
Grüne (Verts): 13,7% (+6.2%)
Die Linke (Extrême-gauche): 5,4% (+0.3%)

Malgré la crise économique, les électeurs ont donné davantage de suffrages aux Libéraux. De même, les Verts sortent particulièrement renforcés de cette élection, alors que l’extrême-gauche n’arrive pas à percer.

Posted: janvier 19th, 2009
Categories: Monde, Politique
Tags: , , , , , , ,
Comments: No Comments.

Le NDP allemand prend l’UDC comme modéle

L’UDC exporte son talent à l’Etranger. Oui, ses campagnes sont saluées et copiées en Allemagne… par le NPD, très souvent considéré comme un parti d’extrême-extrême-droite, néo-nazi ou au mieux un parti d’ex-nazis. Le NPD de la région de Hesse a repris quasiment telle quelle l’affiche avec les moutons noirs et moutons blancs. Union Démocratique du Centre vous avez dit…

affiche NPD Hesse reprenant celle de l'UDC

Posted: octobre 2nd, 2007
Categories: Monde, Politique, Suisse
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.