Posts Tagged ‘montréal’

Suisse romande et Québec: 5 différences (pour commencer)

Montreal

Depuis le temps que je viens régulièrement au Québec, j’ai eu le temps de m’y faire faire des amis, plus particulièrement à Montréal. Nous avons l’habitude de discuter de nos différentes habitudes. Une sorte d’anthropologie de café de commerce! Je me permets donc ci-dessous de vous faire une synthèse de nos conversations, sans aucune valeur scientifique, mais avec une grande valeur subjective et tout à fait non systématique.

Les Français et la France
Les Québecois portent le même regard sur la France que nous les Suisses. Nombreux sont les Français qui ont immigré au Québec: il est habituel d’entendre l’accent de nos voisins dans ces contrées lointaines. Les Québecois ne reçoivent pas les chaînes de télé françaises et n’écoutent pas la musique française. Cela ne sert à rien de parler de Nolwenn, de Arthur ou de Patrick Poivre d’Arvor, ils ne sauront pas qui c’est. Par contre en 2007, jamais on aura autant entendu parler d’une campagne présidentielle (contre Royal) et d’une compagne présidentielle (Bruni). En Suisse romande, nous sommes passablement dépendant de la culture Française. Il n’y a pas de culture de masse romande (musicale ou cinématographique). Seuls les comiques suisses sont épargnés, certains arrivent à faire carrière à l’intérieur de nos frontières et même parfois à l’étranger.

La Météo
Les Québecois suivent la météo dans ses moindres détails. La chaîne Meteomedia arrive à meubler 24 heures d’antenne rien qu’avec ce thème. Moi-même, en zappant dessus, je peux rester croché aux températures des 14 prochains jours aux -3° d’Abitibi-Temiscamingue. La météo joue ici un rôle déterminant dans le mode de vie québécois: quand il fait -25°, on prévoit sa journée autrement que quand il fait 5°. La Ville de Montréal a par exemple relié en souterrain la plupart des gratte-ciel et commerces du centre-ville. Par grand froid, peu de gens marchent en surface, dans les rues enneigées. Enfin, les villes québécoises sont extrêmement efficaces dans le déneigement: à Montréal, une technique savante de ramassage de la neige s’opère aux premiers flocons. On arrose la ville de sel, à tel point que tout pantalon ou jeans acquière des traces blanches. En Suisse, les gens ne suivent pas plus que ça l’évolution du temps, MAIS la météo après le téléjournal de 19:30 obtient systématiquement les meilleurs audiences de la télévision suisse romande. Il suffit d’avoir 10 centimètres de neige pour que nos villes Suisses soient complètement engorgées, l’aéroport fermé etc.

L’heure des repas
Le Québecois mange en général assez tôt. Dès 11h30, on voit des gens au restaurant. Le soir, les premiers commencent à manger à 17h, mais l’écrasante majorité commence plutôt vers 18h. En Suisse romande, nous mangeons en règle générale à partir de 12h00, le soir dès 19h00. En Suisse alémanique, les heures sont presque les mêmes qu’au Québec! Alors qu’il arrive souvent en France et en Suisse, d’avoir des repas simples (pain, fromage), les Québecois mangent assez peu de fromage (il est cher). Ne demandez pas non plus un moulin à poivre dans un restaurant: le serveur viendra vous en servir lui-même… le poivre est en effet plus cher qu Québec qu’en Suisse: on ne le laissera pas sur la table du restaurant comme ça. Enfin, allez savoir pourquoi en Suisse (et en France?), on organise des « buffets canadiens », au Québec, ils ne sauront pas ce que c’est et il faudra parler de potluck.

Le Café
Dans 90% des établissements du Québec, le café est vraiment moyen! Le café filtre est la règle quasiment partout. On ne dit pas un renversé, mais un Café Latte. Je suis par exemple allé dans un chaîne de restauration rapide canadienne Tim Horton’s. J’ai demandé un capuccino sans caféine. Réponse de la caissière: « Nos cafés n’ont jamais de caféine ». En Suisse, le café est en règle générale assez fort et plutôt bon. Il ne faut néanmoins pas s’attendre à avoir un grand choix de saveurs, de textures et de goûts comme au Québec.

La langue française
Qu’on se le dise, les Québécois en ont un peu marre que l’on considère que leur langue vient d’un autre temps et a été fossilisée depuis le seizième siècle. Comme me disait une amie, bons nombres de Français ont l’impression de parler à leurs ancêtres quand ils parlent à des Québécois. La langue Québécois a évolué: « On vous rappelle si on a une cancellation », m’a t’on dit l’autre jour. Il existe également un Québécois « radio-canada » qui se rapproche du Français dit Européen. Sachez enfin que j’entends la plupart du temps ici: « ah vous êtes français? ». Les Québécois ne différencient pas toujours l’accent suisse de l’accent français malheureusement.

Posted: janvier 10th, 2008
Categories: Quotidien, Voyage
Tags: , , , , , , , , , ,
Comments: 1 Comment.

En vacances au Québec (1)

Me voici donc arrivé au Québec. Cela fait plusieurs jours que je n’ai rien posté sur mon blog, je prends aussi des vacances de ce côté-là (et vous aussi peut-être…).

Depuis mon arrivée, je n’ai pas encore récupéré le décalage horaire: je me lève ainsi entre 6h et 8h chaque matin, mais je me couche également tous les soirs vers 22h.

J’ai donc passé le soir du 24 chez des amis. Plus fort qu’un cliché sur les Québécois, j’ai eu l’occasion d’entendre d’un bout à l’autre le dernier DVD de Céline Dion à Las Vegas. Mon regard critique sur la chanteuse ne serait pas perçue de la manière la plus adéquate par mes hôtes. J’ai donc préféré m’abstenir.

Le 25, je me suis promené dans la ville qui était vide et fermée (« un vrai dimanche à l’européenne » comme m’ont dit plusieurs personnes). Il faut en effet savoir qu’ici, en temps normal, la plupart des magasins sont ouverts le dimanche, l’après-midi surtout. Noël est véritablement un jour d’exception dans le rythme de vie des Québécois. Je me suis donc lancé, de manière désespérée auprès de certains, à expliquer pourquoi « nous autres » nous fermions les magasins le dimanche, qu’il était important pour les gens d’avoir au moins un jour fixe où ils peuvent se retrouver, etc. Mon ton moralisateur n’a pas persuadé, bien au contraire.

Le 26 et le 27, je suis allé dans la capitale nationale: Québec. La dernière fois que j’y étais allé, c’était il y a 5 ans et je n’avais pas beaucoup aimé. Trop cliché, trop « quétaine », trop provinciale c’était autant de qualificatifs qui définissaient bien pour moi cette ville. Cette année néanmoins, j’ai trouvé que l’hiver allait particulièrement bien à la Ville: il y avait moins de touristes et les activités sont nombreuses. J’ai par exemple pu faire de la luge sur la promenade Dufferin, devant le fameux hôtel Frontenac.

( à suivre)

Posted: décembre 30th, 2007
Categories: Quotidien, Voyage
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.

Je reviendrai à Montréal!

Celles et ceux qui me connaissent savent que je suis amoureux du Québec et plus particulièrement de Montréal. Depuis 2000 où j’ai découvert le Québec avec des amis, j’y retourne régulièrement et je regrette de ne pas pouvoir y rester plus longuement.

Cette année avant l’année de service civil qui m’attend, je vais profiter de mon changement de job pour y retourner 3 semaines. Je partirai en début de semaine prochaine et me réjouis d’y retrouver tous mes amis et plus  généralement l’ambiance de la quatrième agglomération francophone du monde (derrière Paris, Kinshasa et Abidjan).

Posted: décembre 22nd, 2007
Categories: Quotidien, Voyage
Tags: , , ,
Comments: 3 Comments.