Posts Tagged ‘Politique’

Femmes: demander l’égalité et avoir systématiquement moins.

Une photo du G20 où tous les hommes ont été enlevés / photoshoppés.Mon engagement politique a toujours été guidé par l’inclusion dans la société plutôt que par l’exclusion. De toutes et de tous. Femmes ou pas.

J’ai toujours été contre les quotas. J’ai toujours été contre les mesures de discrimination positive pensant que le principe d’inclusion qui me tenait à cœur, guidé par davantage de liberté et de choix, allait finalement l’emporter. J’ai toujours trouvé idiot le fait qu’on appelle à « voter femmes », alors même que certaines d’entre elles tiennent des positions diamétralement opposées aux miennes. J’ai toujours cru que l’égalité des chances entre les hommes et les femmes s’établirait naturellement et serait plus forte que des règles imposées sur le papier mais qui en fin de compte serait sans sincérité réelle. Je me suis toujours dit que l’égalité des femmes et des hommes n’était plus du tout une question chez les jeunes de mon âge et que le remplacement des générations verrait l’avènement d’une société plus juste et moins discriminatoire.
J’ai cru à tout ça.

Je ne compare pas ici la place de la femme dans les années 60 à celle des années 2010, bien entendu. Mais force est de constater dans ma petite vie qui a commencé en 1981, les choses n’ont que trop peu évolué. Les avancées sont si timides qu’il suffit d’un seul petit recul pour anéantir tous les progrès que j’ai eu l’impression de vivre.

Le nombre de femmes élues en Suisse ne cesse de reculer, les propos sur la place des femmes pullulent dans les médias, le congé paternité (essentiel pour plus d’égalité) fait du surplace dans notre pays, l’avortement a été remis en cause dans plusieurs pays (Espagne, Portugal, Suisse), l’égalité salariale n’est de loin pas acquise, etc.

Oui, désormais, j’ai envie que les choses aillent plus vite car c’est une évidence, une nécessité. Les paramètres sont si nombreux (économiques, politiques et sociétaux) et la tâche est donc si grande qu’elle en paraît désespérante. La solution ne viendra pas de la société, elle viendra de politiques courageuses qui sauront créer un cadre légal favorable à l’égalité.

Oui, désormais, je demanderai plus pour les femmes car je sais qu’elles auront systématiquement moins de la société.

Posted: mars 8th, 2016
Categories: Politique, Quotidien
Tags: , ,
Comments: No Comments.

Le Parti Socialiste portugais prépare une alliance inédite

1280px-Torre_Belem_(Lisboa)Le Parti Socialiste portugais, le parti communiste, les Verts et le Bloc de gauche représentent depuis les élections législatives du 4 octobre 2015 une majorité des députés à l’assemblée nationale. Ils seraient en mesure de déposer une motion de censure conjointe contre la coalition de droite actuellement au pouvoir.

Cette décision qui n’est pas encore prise, est conditionnée à ce qui serait le premier accord gouvernemental écrit (historique) entre le Parti socialiste portugais et la gauche de la gauche.

Depuis les élections du 4 octobre 2015 où la droite (PSD et CDS/PP) l’a emporté mais en y perdant sa majorité absolue, le PS a en effet été poussé par les autres partis de gauche à prendre le pouvoir… du jamais vu, dans un pays où un cordon sanitaire sépare la gauche de la gauche des autres partis politiques. Le Parti Socialiste portugais est avec son homologue espagnol l’un des plus à droite d’Europe occidentale. Ce qui sépare en général les PS et les droites ibériques, ce sont les questions de société (avortement, mariage pour tous, etc.).

Suite aux élections, le Parti Socialiste portugais a entamé des discussions avec la droite afin d’assurer à cette dernière un gouvernement stable pour ces 4 prochaines années. Ces discussions ont rapidement avorté, le PS et le PSD/PP se renvoyant la balle et s’accusant mutuellement d’être coupables de provoquer de l’instabilité.

Le Parti Socialiste qui avait commencé en parallèle des discussions avec la gauche de la gauche a été critiqué par la plupart des médias qui sont jusqu’à aller considérer que ces discussions à gauche annonçaient un véritable coup d’état et que l’électeur n’avait pas été prévenu, durant la campagne, d’une possible union post-électorale des forces de gauche.

Si ces discussions préliminaires avaient été contestées au sein de l’aile droite du PS, de nombreux députés voyant d’un mauvais œil cette alliance inédite avec la gauche de la gauche, tout a changé depuis la semaine dernier, avec le discours du Président de la République (droite) qui a finalement demandé à la droite de gouverner. Cavaco Silva, très offensif pour l’occasion, est en effet sorti de son rôle de Président et de sa traditionnelle réserve en critiquant les discussions actuelles entre le PS et la gauche de la gauche. Il est jusqu’à aller affirmer qu’en cas de motion de censure de la gauche contre la droite, il n’accepterait en aucun cas un gouvernement composé « de forces anti-européennes et anti-OTAN » qui mettraient à mal la très timide reprise économique portugais. Le Président de la République est par ailleurs dans une situation inconfortable: il a actuellement le pouvoir de nommer le chef du gouvernement mais ne peut plus convoquer de nouvelles élections d’ici la fin de son mandat (impossibilité avant 6 mois).

Le programme du gouvernement de la coalition de droite sera discuté les 9 et le 10 novembre. Le Parti Socialiste portugais, le PC, les Verts et le Bloc de gauche veulent présenter leur programme avant déposer leur motion de censure à cette occasion. Les discussions ne sont pas finies à gauche et laissent un léger espoir à la droite qui vient à peine de présenter les membres de son gouvernement.

Tout reste ouvert, mais le Portugal n’a jamais été si proche d’avoir un gouvernement PS soutenu par la gauche de la gauche. Antonio Costa arrivera-t-il à faire tomber « le rideau de fer » entre le PS et la gauche de la gauche au niveau national, comme il l’a fait à l’époque à la tête de la Mairie de Lisbonne?

Posted: octobre 29th, 2015
Categories: Genève, Politique, Portugal
Tags: , ,
Comments: No Comments.

Mariage civil aux couples de même sexe: un nouveau pas

Source: Fédération genevoise des associations LGBT / Delphine Roux

L’Opération Libero, aux côtés de l’Association faîtière Familles Arc-en-Ciel, de PINK CROSS, LOS, NETWORK, Transgender Network Switzerland, FELS, WyberNet, les associations LGBT de suisse et la chanteuse Heidi Happy, lançait en début d’été le Summer of Love 2015.

Hier, 1er septembre, la Commission des affaires juridiques du Conseil des Etats se prononçait sur l’initiative des Verts’libéraux demandant l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe. Opération Libero et les associations faîtières et nationales se sont réunies sur la Place fédérale à 12h45 pour remettre les 16’000 signatures récoltées par une pétition et une tranche du gâteau de mariage aux politicien.ne.s.

Une étape décisive pour le mariage civil aux couples de même sexe

La commission des affaires juridiques du Conseil des Etats a permis de franchir une étape décisive vers l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe en votant, tout comme celle du Conseil national en février, en faveur de l’initiative des Vert’s libéraux à 7 voix contre 5 et une abstention.

Un bon pas vers l’égalité qui permettrait aux personnes LGBT de se marier, tout en ouvrant également le partenariat enregistré aux couples hétérosexuels.

La Fédération genevoise des associations LGBT et ses associations membres, aux côtés des associations faîtières et nationales, tiennent à souligner toutefois que l’initiative des Vert’s libéraux n’ouvrirait pas à la voie à un mariage entièrement égalitaire. Ces associations revendiquent les mêmes devoirs et veulent donc les mêmes droits, à savoir un mariage entièrement égalitaire, qui protégerait également les enfants nés dans une famille arc-en-ciel à travers la filiation automatique, tout comme dans un couple hétérosexuel marié. L’initiative ne se prononce en effet pas sur les questions d’adoption ou de filiation automatique.

Pro Aequilitate

Depuis samedi dernier,  le 29 août 2015, je suis membre du comité de l’association nationale Pro Aequilitate qui vise non seulement à lutter contre l’initiative PDC qui veut inscrire dans la loi le mariage entre un homme et une femme, mais également à promouvoir le mariage pour toutes et tous en Suisse.

 

Posted: septembre 2nd, 2015
Categories: Politique, Quotidien, Suisse
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.

Eric Stauffer et la bougeotte

Juin 2011. Eric Stauffer accède au Conseil administratif d’Onex. Cette élection n’a pas que peu choqué la République, surtout si on la compare à celle de son collègue de parti à Vernier en 2008. Depuis l’été, on entend dire que l’exécutif d’Onex travaille plutôt bien, de manière constructive, Stauffer semblant avoir revêtu les habits lisses du magistrat communal type.

Vraiment? 6 mois après son élection, M. Stauffer est davantage soucieux de son plan de carrière personnel que de la volonté populaire qui l’a portée à la tête de cette commune genevoise.

On apprenait par exemple dans la Tribune du Genève du 11 janvier que ce dernier visait la place de Mme Isabel Rochat, fragilisée par ses rapports avec la police. Rebelotte, cinq jours plus tard, le 16 janvier, on apprenait encore dans la Tribune de Genève, que Eric Stauffer comptait être candidat en cas de démission de Mark Müller.

Les Onésiennes et les Onésiens apprécieront de lire tous les 4 jours, 6 mois à peine après le début de législature, qu’Eric Stauffer ne rêve que de quitter l’exécutif communal à la première occasion.

Posted: janvier 18th, 2012
Categories: Genève, Politique
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.

Le MCG fait des petits

Le MCGe a fait des petits dimanche dernier. Deux d’un coup: un Vaudois et un Neuchâtelois. De quoi ravir l’UDC romande qui brille par son absence. Plus compliqué en revanche de se faire un nom dans des cantons qui n’ont pas de frontaliers, pas de CEVA, pas de SIG et surtout pas de Stauffer. Le parti populiste genevois essaye ainsi d’exister et de ne pas suivre le destin des Vigilants genevois dans les années 80-90.

A noter aussi que le Mouvement Citoyens Romand prend les initiales de la nouvelle égérie d’Éric Stauffer, Micheline Calmy-Rey qu’il ne cesse de citer comme exemple d’un PS s’appropriant les idées du MCGe (notamment après les positions que la Ministre a pris sur les contingents de travailleurs étrangers dans l’émission Infra-Rouge sur la TSR). Pour le Congrès inaugural et l’union de ces trois sections romandes, Micheline pourrait y interpréter une de ces chansons dont elle a le secret et qui serait parfaite en pareille circonstance:

Posted: février 1st, 2010
Categories: Genève, Politique
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.