Posts Tagged ‘vacances’

Je reviendrai à Montréal!

Celles et ceux qui me connaissent savent que je suis amoureux du Québec et plus particulièrement de Montréal. Depuis 2000 où j’ai découvert le Québec avec des amis, j’y retourne régulièrement et je regrette de ne pas pouvoir y rester plus longuement.

Cette année avant l’année de service civil qui m’attend, je vais profiter de mon changement de job pour y retourner 3 semaines. Je partirai en début de semaine prochaine et me réjouis d’y retrouver tous mes amis et plus  généralement l’ambiance de la quatrième agglomération francophone du monde (derrière Paris, Kinshasa et Abidjan).

Posted: décembre 22nd, 2007
Categories: Quotidien, Voyage
Tags: , , ,
Comments: 3 Comments.

Lisbonne et fin des vacances|

Cette année, j’ai particulièrement apprécié Lisbonne: connaissant très bien la ville, je n’ai plus besoin de visiter les monuments touristiques et me suis par conséquent rabattu sur des endroits secondaires mais qui se sont trouvés être tout aussi intéressants. Il y a vraiment mille choses à faire à Lisbonne et selon les quartiers, on a l’impression d’être réellement dans un petit village.


Un des funiculaires de Lisbonne qui était hors-service (ou en réparation?). La Ville est construite sur 7 collines très pentues.


Un resto à midi dans la Chiado spécialisé dans la cuisine asiatique et en particulier japonaise. La même rapidité que la feuille de banane, le même genre de décor que le Comptoir aux Pâquis.


Un des quartiers d’affaire de Lisbonne (Amoreiras),un peu vieillo face au site de l’expo 98.

La côte Sud de Lisbonne

J’ai également fait une petite excursion sur la rive Sud du Tage. En 30 minutes depuis le centre-ville de Lisbonne, on se retrouve dans des petites villes et en pleine nature aussi.


Vue de la rive Sud du Tage, avec Lisbonne en tout petit au fond


La côte Sud où les Lisboètes vont en masse le weekend.


Une cap (Espichel) assez impressionnant avec des falaises de plus de 100 mètres. Le vent y était particulièrement fort.

Voilà pour mes vacances! Je suis désormais de retour à Genève. Pour celles et ceux qui sont encore avides de voyages et qui ne se sont pas lassés de mes interminables descriptions, vous pouvez vous rendre sur le blog d’Emilie Flamand qui est actuellement à Hong Kong.

Posted: juillet 27th, 2007
Categories: Portugal, Quotidien, Voyage
Tags: ,
Comments: No Comments.

de l’Alentejo à Lisbonne

Départ ensuite pour Lisbonne un jour avant, car j’ai dû ramener ma soeur Livia à l’aéroport.


L’aéroport a la particularité d’être quasiment au centre-ville. Un nouvel aéroport est prévu dans 10 ans environ, mais il y a de nombreuses résistances, de la part de la droite et des écologistes.

Je me suis ensuite rendu chez ma tante qui habite à 10 km sud de Lisbonne. Le trajet jusqu’à Lisbonne est long car, depuis la rive sud, il n’y a qu’un seul pont pour accéder au centre-ville.

Heureusement, depuis 5 ans environ, la rive sud du Tage est reliée à Lisbonne par une liaison ferroviaire qui a été ajoutée sous le tablier du pont 25 avril. Une prouesse technique qui donne aux passagers une excellente vue sur la ville de Lisbonne. Je suis donc à 15 minutes de Lisbonne depuis chez ma tante, mais comme le logement est gratuit… cela compense.

Posted: juillet 19th, 2007
Categories: Portugal, Quotidien, Voyage
Tags: , , , ,
Comments: No Comments.

Algarve: Coquillages et crustacés (bis)

Mon voyage s’est poursuivi en Algarve. Cette région a vraiment un charme particulier et je peux comprendre facilement pourquoi elle remporte autant de succès auprès des touristes étrangers et portugais!

Je me suis donc rendu à plusieurs reprises dans la petite plage face à l’hôtel, qui est décidément très tranquille et assez peu fréquentée. Il est d’ailleurs toujours intéressant de voir que certains touristes que l’on soupçonne être étrangers, sont en réalité portugais. Il y a en effet près de 5 millions de Portugais dans le monde et ils profitent chaque année pour visiter leur famille et voir du pays (certains d’entre eux ne parlent même plus le Portugais).

Sinon, bonne nouvelle, je n’ai pas eu de coup de soleil. Il faisait certes un peu moins chaud qu’en 2006, mais je me suis malgré tout bien protégé, et partout cette fois, contrairement à l’année passée où mon obstination à enduire mes épaules uniquement, avait entraîné un bronzage bicolore des plus étonnants.


Si vous regardez bien au bord de l’eau, je joue dans le sable… si si.

Bien évidemment, à côté de ses plages tranquilles, il y a un Algarve (et même un Portugal) bouillonant, en plein développement, mais assez peu respectueux de l’environnement, malheureusement. Ici, les Verts sont très très faibles (2 députés) et sont alliés aux communistes au sein d’une coalition appelé CDU (rien à voir avec Angela). Le réchauffement climatique est néanmoins une préoccupation de plus en plus importante pour les Portugais.

Il y a des écopoints (points de récupérations) partout. Sur chaque emballage, un petit logo mentionne dans quel bac il faut jeter le déchet. Je me demande bien comment les entreprises chargées de la récupération font après pour trier les emballages, car on jete le PET, l’aluminimum et tous les emballages plastiques dans le même bac.

La plus grande centrale solaire du monde se trouve par ailleurs à 20 kilomètres au Sud de Moura, ma ville, et une nouvelle plus grande encore sera construite à 10 km au Nord. Les Portugais sont assez ouverts à l’innovation et une usine de vermicompostage a par exemple aussi été ouverte récemment en Alentejo.

Le Portugal a néanmoins un grand problème avec la hausse constante du parc automobile. Mise à part, les réseaux urbains et l’axe atlantique Porto-Lisbonne, les transports publics sont cantonnés à leur portion la plus congrue. Il est quasiment impossible de pouvoir se déplacer en province avec les transports publics. Et il faut dire que l’aménagement du territoire tel qu’il est conçu en ce moment n’aide pas beaucoup à améliorer la situation: les zones villas se développent et avalent de plus en plus de terrains agricoles, la bulle spéculative immobilières pousse les Villes vers les banlieues, beaucoups de vieux immeubles sont en ruine. Les Portugais sont par ailleurs fous de centre commerciaux qu’ils construisent tout à fait en dehors des centres-villes: n’importe quelle ville de 30’000 habitants se doit d’avoir un centre commercial de la taille de Balexert… au moins.


Un centre commercial en plein air, à Faro, où j’ai fait quelques courses… (hum)

Sinon mes découvertes culinaires ont continué. Le guide Geo sur le Portugal ne donne que d’excellents conseils!

Je suis par exemple allé jeudi soir à la nouvelle marina de Albufeira où j’ai mangé un excellent trio de gaspacho (Melon-Framboise/Tomate/Concombre-fenouil), dans un restaurant tenu par un francoportugais, et par un cuisinier français.


La nouvelle marina avec plein de couleurs.


Mon trio de gaspacho.

Mercredi soir, je suis également allé mangé dans une petite ville à l’est de l’Algarve, très calme, un peu à l’écart du temps, Tavira. Si je reviens en Algarve cs prochaines années, je crois que j’essayerai de trouver un hôtel dans cette région, tant tout à l’air plus tranquille et décontracté.


Ces trois poissons pour 9 euros 50… Incroyablement bons.

Sur le chemin du retour vers Moura, je me suis arrêté dans un petit village algarvien très souvent conseillé dans les guides: Alte. En effet, à 25km des côtes, ce village ne connaît pas le développement touristique à tout va, et a donc gardé un côté très typique et convivial. Un excellent sas avant de revenir en Alentejo.

Je suis donc de retour à Moura, où ont lieu les fêtes de la Ville. Tous les émigrants sont revenus des quatre coins de l’Europe pour assister à ces dernières. Ce n’est pas tant la qualité des fêtes qui attire tout ce monde, mais plutôt la possibilité qui est donnée à tout les « mourenses » de se revoir.

Départ dimanche pour Lisbonne!

Posted: juillet 14th, 2007
Categories: Portugal, Quotidien, Voyage
Tags: ,
Comments: No Comments.

Algarve: coquillages et crustacés

Comme je vous l’ai dit précédemment, jusqu’à vendredi, je suis en Algarve. L’Algarve se trouve à l’extrême Sud du pays, mais ce n’est pas pour autant la région la plus chaude. Les température sont beaucoup plus clémentes qu’en Alentejo, faisant ainsi de la région un véritable verger: oranges, amandes en sont d’ailleurs les symboles..

La région est très touristique… Trop? Depuis les années 70, l’Algarve est devenu un énorme agglomération d’une soixantaine de kilomètres. Le bêton, les resorts, les chaînes d’hôtel se sont déversés un peu partout. Les plages sont néanmoins très belles et certaines villes ont garder du charme. Il est néanmoins très difficile de trouver des endroits tranquilles où ne croiser aucun touriste.

Quant à moi, j’ai la sale manie de rester dans le sable, à faire des châteaux et à barboter, et ce depuis tout petit… ce qui me vaut chaque année d’avoir de beaux coups de soleil un peu partout. Cette année, j’ai renforcé la quantité et la qualité de la crème solaire. Cela suffira t’il?

 

 

 

 

 

 

 

Bien évidemment, venir en Algarve est également l’occasion de manger du poisson. En plus des habituelles sardines que l’on trouve un peu partout au Portugal, on trouve ici facilement une dizaine de poissons différents sur la carte des restaurants. Je ne sais souvent pas d’ailleurs comment traduire leur nom en français…

L’autre soir, j’ai dégusté des calamars grillés (vous savez avec les petites tentacules qui dégoutent tant de monde!), j’adore ça:

Posted: juillet 11th, 2007
Categories: Portugal, Quotidien, Voyage
Tags: , ,
Comments: No Comments.