Véronique Pürro: quitte ou double…

Le 5 novembre dernier, lors de la prestation serment du nouveau parlement cantonal, le bureau du Grand Conseil a annoncé que Véronique Pürro avait renoncé à son siège de députée. La Tribune de Genève (voir l’article) et le Temps (voir l’article) ont ensuite rapidement repris cette information en ajoutant que celle-ci risquait de tout perdre si elle n’était pas élue au Conseil d’Etat. Plusieurs commentaires lui reprochait d’être trop sûre d’être élue.

Il est surprenant que personne ne fasse l’écho de la véritable raison pour laquelle elle a renoncé à son siège: cette dernière a été élue pour la première fois au Grand Conseil en 1997. Les statuts du Parti socialiste genevois ne permettent pas d’ « être candidat-e au Grand Conseil (…) pour un quatrième mandat consécutif ». Cette dernière aurait donc de toute façon été obligée de quitter le parlement.

Posted: novembre 9th, 2009
Categories: Genève, Politique, Suisse
Tags: , , , , ,
Comments: No Comments.